skip to Main Content
Quels Sont Les KPI SEO à Suivre Pour évaluer Et Comprendre Son Référencement Naturel ?

Quels sont les KPI SEO à suivre pour évaluer et comprendre son référencement naturel ?

Les KPI SEO sont des indicateurs qui permettent de mesurer la performance de votre site internet en termes de référencement naturel.

Mais, trois objections majeures apparaissent très rapidement :

  1. Les règles du SEO évoluent sans cessent preuve en est encore récemment avec la mise à jour BERT effectuée par Google.
  2. De très nombreux paramètres sont pris en compte par les algorithmes des moteurs de recherche pour hiérarchiser les résultats proposés aux utilisateurs ;
  3. Les KPI ne sont que des indicateurs post mortem puisque les actions sont déjà réalisées. Ils permettent seulement de constater les résultats c’est-à-dire si ça a marché … ou pas !

Dans ce contexte, il devient très difficile de savoir quels KPI SEO est-il pertinent de suivre ? Pourquoi le faire ? Et quelles sont les incidences de chacun ?

En réponse à ces questions, deux comportements diamétralement opposés se dessinent. D’une part, il y a ceux qui font une réaction allergiques et qui abandonnent complétement le suivi de ces indicateurs clés. D’autre part, il y a ceux qui deviennent des obsédés de la performance et qui vérifient chaque jour leurs KPI SEO.

Aucun de ces deux extrêmes n’est une bonne solution !

Suivre les performances de son site web, oui. Devenir un maniaque des chiffres, NON !

Il existe énormément de KPI SEO, mais il vaut mieux concentrer vos efforts sur les principaux et surtout bien comprendre comment ils fonctionnent pour en tirer le meilleur parti pour votre business !

Afin de vous aider à y voir plus clair et à bien choisir les indicateurs que vous allez suivre pour mesurer la performance SEO de votre site web, je vous propose de retenir 7 KPI SEO et de vous expliquer les tenants et les aboutissants de chacun. Pour que vous puissiez y parvenir, vous trouverez également une boîte à outil du SEO.

7 KPI à suivre pour mesurer son référencement naturel

Pour améliorer son référencement naturel et augmenter votre visibilité en ligne, je vous propose de surveiller 7 indicateurs SEO clés.

# 1 – Le nombre de visites organiques

Les visites organiques sont les visites sur votre site web qui proviennent directement des recherches effectuées sur les moteurs de recherche.

Ce nombre de visites organiques doit être le plus élevé possible et surtout en augmentation constante.

En effet, cela signifie que les internautes ont atterri sur votre site web en ayant soit tapé le nom de votre entreprise dans la barre de recherche, soit en ayant tapé une requête sur laquelle vous êtes positionnés.

Ce type de visites se distingue de celles en provenance des réseaux sociaux qui sont moins significatives puisque les personnes vous connaissent déjà.

Il s’agit donc d’un bon indicateur pour Google sur l’utilité de votre site web.

# 2 – Le positionnement sur vos mots clés

Autre KIP SEO essentiel, le positionnement sur vos mots-clés. Vous vous rappelez quand je vous disais qu’avant de créer un site web, il faut se poser les bonnes questions ? Et bien la liste de mots-clés en fait bien évidemment partie !

Car tout vient de là ! Des requêtes tapées par les utilisateurs des moteurs de recherche.

Analyser les mots-clés tapés par les utilisateurs vous permet de constater si vous êtes parvenus à positionner correctement votre site web et donc votre business.

En effet, vous pourriez être surpris en constatant que :

  • Vous n’attirez pas les bonnes personnes sur votre site car vous ressortez sur des requêtes trop éloignées de votre cœur de métier. Cela peut d’ailleurs expliquer que vous ne parveniez pas à convertir vos visiteurs en clients ;
  • Vous ressortez sur des requêtes pertinentes, mais auxquelles vous n’aviez pas pensé ou du moins que vous n’avez pas réellement travaillé. Dans ce cas, imaginez quels seraient vos résultats si vous vous mettiez à capitaliser sur ces requêtes ? Vous avez donc à portée de main une idée très précise de ce que recherchent les utilisateurs. Vous allez donc pouvoir y répondre en corrigeant vos contenus pour les orienter davantage sur ces thématiques.

Etudiez votre positionnement sur vos keywords vous permet donc de savoir si vous avez vu juste ou si vous devez mettre en place des mesures correctives.

# 3 – Taux de clic dans Google

Le taux de clic ou CTR pour Click Through Rate permet de prendre la mesure de la proportion du nombre clics par rapport au nombre d’apparitions de vos résultats dans les résultats de recherche.

CTR = nombre de clic / nombre d’affichage x 100

Plus ce pourcentage est élevé plus le signal envoyé à Google est positif !

En effet, cela indique que l’apparition dans les résultats pour une requête donnée est pertinente mais qu’en plus, votre titre et votre meta description donnent envie de cliquer.

Les moteurs de recherche proposeront donc de plus en plus votre page pour répondre à cette requête et aux recherches connexes. Du coup, votre page va remonter dans les résultats de recherche ! CQFD !

# 4 – Le taux de rebond

Le taux de rebond est un peu la prolongation du CTR puisqu’il permet de mesurer la proportion des personnes qui une fois sur votre site, n’ont réalisé aucune action.

Ils n’ont consulté aucune autre page (d’où l’importance du maillage interne), n’ont appuyé sur aucun bouton d’appel à l’action, etc. Rien du tout. Nada !

Vous comprenez donc que cette fois-ci, plus le taux de rebond est élevé, plus le signal envoyé à Google est mauvais.

L’algorithme y voit :

  • un manque de cohérence entre la requête recherchée et le résultat ;
  • un manque de qualité du contenu qui n’a pas permis à l’utilisateur d’avoir sa réponse ;
  • un signe que votre site web n’est pas une référence dans son domaine.

Dès lors, votre taux de rebond à défaut de diminuer, ne doit pas augmenter. S’il reste stable, il aura au moins le mérite de ne pas vous desservir.

Google est très attaché à fournir la meilleure expérience utilisateur possible à ses clients, il déteste donc s’apercevoir que les pages qu’il a proposés ne les ont pas satisfaits. Pour éviter d’être pénalisés par Google et voir votre positionnement dans les résultats de recherche dégringoler, vous pouvez :

  • renforcer votre maillage interne ;
  • ajouter des appels à l’action ;
  • intégrer des formulaires dans vos pages notamment sous forme de pop-ups (attention aux abus, c’est assez insupportables quand ça clignote de partout).

5 – Le temps de chargement

Au-delà de la qualité du contenu de votre site web, Google et les moteurs de recherche en général, souhaitent des résultats de manière quasi instantanée.

Si votre site web met trop de temps à s’afficher, vous serez pénalisés par les moteurs de recherche mais aussi par les utilisateurs qui vont quitter la page avant d’avoir pu voir tout son contenu.

Qui n’a jamais cliqué sur « retour » parce que la page était beaucoup trop longue à s’afficher à son goût ?!

Cela aura donc une incidence sur votre taux de rebond. Et la boucle est bouclée !

Pour y remédier, pensez à optimiser le poids de vos images pour qu’elles soient les plus légères possibles. Faites de même avec vos vidéos.

Il existe des plugins qui permettent de compresser vos contenus pour qu’ils s’affichent en 3 secondes top chrono lors du téléchargement de la page web.

6 – L’ergonomie sur mobile

Toujours dans l’optique de plaire à ses utilisateurs, Google met en avant les sites web optimiser pour l’affichage sur mobile.

C’est un fait, nous effectuons la grande majorité de nos recherches internet sur nos smartphones. Sauf qu’un site qui s’affiche correctement sur un écran d’ordinateur, ne s’affiche pas forcément aussi bien sur un téléphone portable.

Or, rien de plus énervant que de ne pas pouvoir cliquer sur le bouton que l’on veut parce qu’il est trop petit ou collé à son voisin, ou d’avoir un écran tronqué et donc d’avoir accès qu’à la moitié des infos.

Il est donc fortement recommandé de vérifier l’ergonomie de votre site sur mobile si vous ne souhaitez pas être sanctionnés pour un mauvais affichage.

7 – Le nombre et les qualités des backlink

Les backlinks sont les liens présents sur les autres sites web qui pointent vers votre site.

En principe, plus vous gagner en notoriété, plus vous avez de chance de bénéficier de ce type de liens.

Il existe un réel business autour des backlinks. Certains se les échangent, d’autres les achètent.

Outre le nombre, la qualité des backlings est primordiale. Si vous n’êtes cités que par des sites qui ont peu de visibilité et qui ne sont pas reconnus comme des références dans votre thématique, vous risquez là encore d’être pénalisés. Au mieux, ils seront inutiles.

Vous pouvez obtenir de « jolis » backlinks en nouant des partenariats avec des blogueurs par exemple. Ce sera l’occasion de faire un échange d’articles invités où vous pourrez placer des liens vers votre site web. Vous aurez alors la maîtrise du contenu et de l’ancrage du lien.

Signe de professionnalisme, les backling sont à manipulés avec précautions.

Google déteste la triche ! Tenez-le vous pour dis !

La boîte à outils du SEO

Pour suivre ces KPI SEO, vous avez besoin de quelques outils, là encore, il en existe des tonnes. Des très simples à utiliser, des complexes, des versions gratuites et des logiciels payants.

A mon humble avis, il y en a deux que vous devez absolument consulter :

  1. Google Analytics
  2. Google Search Console

Ils sont fiables puisque qui mieux que Google peut vous dire ce que Google voit ?! Et en plus ils sont gratuits !

Vous trouverez des tonnes de tutos sur internet qui vous montrent pas-à-pas comment les intégrer dans votre CMS type WordPress. Une fois que cela est fait, les logiciels sont liés et recueillent les informations concernant le trafic de votre site web chaque jour.

Tous les indicateurs de performance SEO abordés dans cet article, sont disponibles dans ces deux outils.

Ce n’est vraiment que si vous avez envie d’aller plus loin que vous pouvez vous intéresser à des outils comme 1.fr, Ubersuggest ou SEM Rush qui peuvent être de bons compléments mais qui ne seront jamais suffisant à eux seuls.

Donc, si analyser vos KPI de performance en référencement naturel est déjà un exercice fastidieux à vos yeux, je ne peux que vous conseiller de vous limiter aux outils fournis par Google.

Les sept KPI SEO présentés ici vous permettent de suivre efficacement l’évolution de vos performances en termes de référencement naturel. Vous pouvez ainsi vérifier si les actions que vous mettez en place portent leurs fruits ou si des actions correctrices doivent être initiées. Mais il ne s’agit en aucun cas d’une vérité absolue !

Le seul indicateur qui est important dans votre business, c’est votre Chiffre d’Affaire.

Votre site internet est un moyen d’accroître vos revenus. En étant optimisé pour le SEO, il peut vous permettre de gagner en visibilité et d’améliorer votre image de marque afin de convertir davantage de prospects en clients. Là est tout l’intérêt de le rendre performant et de le voir comme un investissement.

Pour faire un état des lieux complet de votre site internet et bénéficier de recommandations personnalisées, l’audit SEO est la solution idéale. Besoin d’aide ? N’hésitez pas à me contacter.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top