skip to Main Content
Marion Cluptil - Comment Rédiger Une Newsletter Qui Cartonne ? 6 Conseils Pour éviter Les Désabonnements

Comment rédiger une Newsletter qui cartonne ? 6 conseils pour éviter les désabonnements

Avoir une newsletter est le principal moyen pour construire une mailing-list. Pour rappel, cette base de données vous permet d’avoir un contact direct avec vos clients sans devoir déjouer les algorithmes des réseaux sociaux. De plus, cette liste a le mérite de vous appartenir.

Il n’est pas toujours facile de se lancer dans la mise en place d’une newsletter pour plusieurs raisons :

  • ce n’est pas forcément évident de récolter des adresses mails ;
  • vous ne savez pas quoi raconter ;
  • vous avez peur d’ennuyer vos lecteurs et qu’ils se désabonnent.

Certes, votre newsletter comme tous les contenus que vous produisez, engage votre image de marque. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas oser !

Je vous donne donc 6 conseils pour créer une newsletter qui plaît vraiment à votre audience 🚀.

#1 – Respecter votre une ligne éditoriale

La newsletter est un contenu marketing. Décider d’utiliser ce moyen de communication doit donc s’inscrire dans votre stratégie de contenu.

Afin que l’ensemble de vos contenus soient cohérents, et que les personnes qui vous suivent sur les réseaux sociaux retrouvent votre identité dans votre newsletter, vous devez respecter votre ligne éditoriale.

Restez-vous mêmes !

Je ne le répéterai jamais assez, mais cela ne sert à rien de vouloir faire comme truc ou machin parce que sa newsletter est quand même super bien. Bah écoutez tant mieux pour lui/elle. Mais vous, vous êtes vous, et c’est très bien comme ça !

Les personnes qui décident de vous confier leur adresse email, le font parce justement c’est VOUS.

Oui, Oui, Vous !

Alors gardez le cap. Continuez d’utiliser le même vocabulaire, le même ton, le même style que sur vos autres supports.

#2 – Avoir un calendrier éditorial

Tout comme pour vos réseaux sociaux et votre blog, je vous conseille d’avoir un calendrier éditorial pour votre newsletter.

Cela vous évitera d’avoir des pannes d’inspiration et de rester cohérents. Vous verrez très rapidement si telle ou telle idée est pertinente par rapport à vos autres contenus.

Et puis, vous n’aurez plus d’excuse pour zapper un envoi 😉.

#3- Créer un rendez-vous avec votre communauté

Et oui, comme pour tout, en matière de newsletter, la régularité est la clé !

Je ne peux que vous encouragez à définir un rythme de publication et de vous y tenir.

Si vous annoncez un mail toutes les semaines, il n’est pas question d’en envoyer un tous les jours. Sinon, vous allez perdre la confiance de vos abonnés et là ils vont se désabonnés.

Mais, vous pouvez très bien de temps en temps, envoyer une édition spéciale pour communiquer sur un lancement ou une promo par exemple.

De même, une fois le rythme fixé, il n’est pas question de louper un envoi. Il s’agit de fédérer votre communauté autour de vous ! Alors soyez au rendez-vous !

Et là, je vous entends déjà me dire : OK mais à quel rythme faut-il publier ?

Pour le coup c’est très personnel. Si vous êtes certains de pouvoir envoyer une newsletter toutes les semaines alors Goooo 🚀. Mais si vous n’êtes pas sûrs de votre coup, alors peut-être qu’un envoi bimensuel ou mensuel sera préférable.

Personnellement, j’envoie la Rédac’News un lundi sur deux sans faute.

Pour faciliter mon organisation, j’ai opté pour :

  • 1 lundi, un article de blog ;
  • 1 lundi, une Rédac’News.

Ainsi, toutes les semaines je vous propose un nouveau contenu mais sous un format différent.

#4 – Utiliser les émotions

Lorsque vous rédigez votre newsletter, n’hésitez pas à faire appel aux émotions de vos lecteurs.

L’email est un format privilégié. N’oubliez pas que vos abonnés vous ont déjà prouvé leur confiance en vous confiant leur adresse. Alors, profitez-en pour créer un lien, une réelle connexion entre vous et votre communauté.

Attention, je ne vous dit pas de les manipuler ! Mais les techniques de rédaction comme le storytelling et le copywriting sont particulièrement adaptés à une newsletter.

#5 – Choisir un objet engageant

L’objet de votre mail est la première chose que voit votre abonné en ouvrant sa boîte mail. Donc, il est important de le soigner pour lui donner envie d’ouvrir le mail au lieu de cliquer directement sur la corbeille.

Oui c’est un peu violent, je vous l’accorde. Mais très représentatif je trouve 😅.

Pour le coup, la personne ne se désabonne pas forcément mais votre taux d’ouverture va prendre une claque. Et le but, c’est avant tout que vos abonnés lisent votre mail, non ?!

#6 – Proposer du contenu de qualité

J’ai gardé le meilleur, pour la fin : Le contenu d’une newsletter qui cartonne !

Vous allez me dire OK, mais c’est encore du contenu à produire ça prend du temps et en plus il faut trouver de nouvelles idées de sujets à aborder, etc.

Oui, c’est vrai.

Mais les bénéfices apportés par votre newsletter, en valent-ils la peine ? Si vous avez répondu oui, alors je vais vous aider à trouver des idées de contenus pour votre newsletter.

Tout d’abord, le contenu que vous proposez sous ce format doit être EXCLUSIF et QUALITATIF.

Une fois encore, même si le contenu est gratuit, il doit avoir une valeur ajoutée pour votre abonné. Sinon, pourquoi continuerait-il à recevoir votre newsletter ? Et là, Bim un désabonnement 🤦‍♀️.

Donc surtout n’envoyez pas que des pubs !

Vos clients potentiels n’ont pas envie d’être assaillis de publicités. Les grandes marques font déjà cela très bien à notre grand désespoir.

Continuer à suivre le principe de donner avant de recevoir pour gagner la confiance de vos abonnés. Le jour où vous leur parlerai d’un produit ou d’un service, ils seront ravis d’y prêter attention.

Toujours pas d’idées pour le contenu de votre newsletter ?

Voici quelques idées de contenus pour votre newsletter:

  • parler d’une expérience avec un client ;
  • faire une sélection de ressources sur une thématique (podcast, article, vidéo) de vous mais aussi de personnes qui vous inspirent ;
  • rebondir sur une information dans votre secteur qui vous a marqué ;
  • développer un post Instagram qui a bien marché ;
  • développer un point d’un article de blog qui eu du succès ;
  • faire un tuto pour utiliser l’un de vos produits. Et pourquoi pas sous format vidéo ? ;
  • expliquer votre process de collaboration ;
  • partager vos difficultés ;
  • partager vos réussites ;
  • activer les marroniers un peu avant la date (Noël, fête des mères, rentrées de classe…) ;
  • envoyer un code promo exclusif pour vos abonnés ;
  • annoncer le lancement d’une offre en avant-première ;
  • etc.

Comment gérer les désabonnements à sa newsletter ?

Je comprends tout à fait que ce soit difficile pour vous de voir que des personnes ce sont désabonnées de votre newsletter. Vous y avez mis tout votre coeur et vous avez certainement mis du temps à trouver les mots justes, MAIS :

  • c’est normal d’avoir des désabonnements, surtout suite à l’envoi d’un mail promotionnel (même quand c’est rare que tu le fasses) ;
  • c’est sain. Les désabonnements vous permettent de nettoyer naturellement de votre base de données. Il reste uniquement les personnes actives et impliquées, qui s’intéressent réellement à ce que vous faites. Et donc de vrais clients potentiels ;
  • ne le prenez pas personnellement. Je sais que ce n’est pas simple mais ce n’est pas contre vous en tant que personne.

Donc le meilleur moyen de gérer les désabonnements à votre newsletter est tout simplement de les accepter. Ils font partie du jeu.

Bonus : Mes tips pour faire grandir votre mailing-list

Parce que je ne pouvais pas vous laisser comme cela, j’ai recueilli quelques conseils et astuces pour vous aider à récolter des adresses mails et donc faire grandir votre mailing-list :

  • évitez d’appeler votre newsletter, une newsletter. C’est bizarre ? Pas vraiment ! Qui a encore envie d’être abonner à un énième newsletter ?! J’ai moi-même décider d’appeler ma newsletter la Rédac’News. On sait immédiatement le type de sujets que l’on va aborder ;
  • placez des call to action incitant vos lecteurs à s’inscrire dans vos articles de blog ;
  • créez des pop-up pour l’inscription mais avec parcimonie 🙏 ;
  • proposez des freebie (cadeaux gratuits) ;
  • choisissez votre outil de gestion avec soin. J’ai fait le choix d’un outil payant, Converkit, mais je ne regrette vraiment pas ;
  • faites savoir que vous avez une newsletter. Parlez-en sur les réseaux sociaux, sur votre blog et votre site.

Vous connaissez désormais toutes les bonnes pratiques pour une newsletter qui cartonne et éviter les désabonnements. Si vous n’avez pas encore créer votre newsletter, j’espère que cet article aura permis de dédramatiser la chose ! D’ailleurs, dites moi en commentaire si vous avez une newsletter que l’on puisse la découvrir 🙂.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top